Vous envisagez de choisir un parquet comme revêtement de sol pour l’intérieur de votre bâtiment. Encore dubitatif à ce sujet, PROBOIS CONCEPT, votre spécialiste de l’aménagement intérieur, vous accompagne dans le choix de votre revêtement de sol. Découvrez dans cet article les avantages et les incommodités d’un parquet.

Pourquoi choisir le parquet pour son revêtement de sol

Un parquet présente différents avantages en tant que revêtement de sol. Disposant de plusieurs atouts en termes de confort, d’esthétique ou de coût, mais aussi de qualité. C’est une solution idéale pour l’aménagement de vos espaces intérieurs.

Le parquet, une solution écologique :

Le bois est un matériau noble. Des différents matériaux utilisés dans la construction et l’aménagement de bâtiment, il se révèle comme le plus écologique. En effet, il est un matériau durable et renouvelable, en plus d’être facilement recyclable.

Le parquet, un choix économique

En outre, le bois se présente également comme une solution pour la réduction de vos dépenses économiques. En effet, n’étant pas proprement dit un isolant thermique, toutefois il possède une faible inertie thermique. Ce qui fait du parquet une solution idéale pour conserver la bonne température à l’intérieur de votre habitation qu’importe la saison.

Le parquet pour un intérieur unique :

Le bois offre à votre intérieur un charme naturel et unique. En plus, il s’adapte au mobilier en place, et change le visage de votre intérieur en apportant une touche d’originalité. Embellissez votre intérieur grâce au parquet.

Une pose facile

Contrairement aux autres revêtements de sol, le parquet présente une pose et une dépose facile. Vos travaux sont réalisés dans un délai réduit et sans contrainte majeure.

Solide et résistant

Le bois est un matériau à la fois solide, robuste et résistant. De quoi garantir la qualité et la durée de vie de votre revêtement de sol.

Adapté à tout type de pièce :

Le parquet est un revêtement adapté à tout type de pièce. Un parquet peut être posé dans les pièces fonctionnelles comme dans les pièces de vie.

Les incommodités dans le choix d’un parquet comme revêtement de sol :

Comme tout ouvrage, le parquet présente quelques incommodités. Toutefois, la rectification de celles-ci peuvent être mineures et faciles.

Sensibilité face à l’humidité :

L’eau ou l’humidité est l’un des éléments qui peut lui causer des dommages, si ce dernier y est exposé longuement. Toutefois, ce problème peut être résolu en optant pour des bois imputrescibles (d’ailleurs recommandés pour des poses de parquet dans les salles de bains) ou en passant une couche de peinture imputrescible (anti-humidité) sur votre parquet.

Attaque de xylophage :

Les xylophages sont des nuisibles qui s’attaquent aux bois. Il existe plusieurs solutions pour protéger et préserver vos parquets contre des infections de xylophages. Le professionnel chargé de la pose de votre parquet pourra s’en charger.

Ce qu’il faut savoir du choix d’un parquet comme revêtement de sol :

On désigne par parquet un type de revêtement de sol en bois, composé d’un ensemble de lames de bois accolées les unes aux autres. Ce dernier se forme de différentes couches : une couche principale et des couches supplémentaire.

Le nombre, la disposition et l’épaisseur de ces différentes couches permettent de dissocier les parquets selon les types :

Parquet massif :

Aussi appelé parquet traditionnel, il est formé d’une seule couche en bois massif. Une autre caractéristique est son épaisseur, celle-ci doit être de 12 mm au minimum.
Ce parquet connaît deux poses selon l’épaisseur :
● Pose clouée, pour un parquet d’une épaisseur de 22mm.
● Pose collée, pour un parquet dont l’épaisseur est de 12mm.

Parquet flottant ou contrecollé

Contrairement au parquet massif, 3 couches différentes compose le parquet contrecollé :

● L’âme centrale, aussi appelée “support”, est composée de plusieurs sous-couches et sert à garantir une stabilité à l’ouvrage.
● La couche d’usure ou le parement, généralement réalisée en bois noble. C’est la partie supérieure donc la partie visible du parquet.
● Le contre-parement assure la stabilité de l’ensemble de l’ouvrage avec des lamelles de bois ou de contreplaqué.
La pose des parquets flottants se fait par : pose collée ou pose flottante. Comme proposition de parquets flottants, vous trouverez sur le marché : les parquets contrecollé multifrise et les parquets contrecollés monolame.

Contrairement au parquet massif, le parquet contrecollé est composé de 3 couches différentes :
● L’âme centrale, aussi appelée “support”, est composée de plusieurs sous-couches et sert à garantir une stabilité à l’ouvrage.
● La couche d’usure ou le parement, généralement réalisée en bois noble. C’est la partie supérieure donc la partie visible du parquet.
● Le contre-parement assure la stabilité de l’ensemble de l’ouvrage avec des lamelles de bois ou de contreplaqué.
La pose des parquets flottants se fait par : pose collée ou pose flottante. Comme proposition de parquets flottants, vous trouverez sur le marché : les parquets contrecollé multifrise et les parquets contrecollés monolame.

Revêtement (parquet) stratifié :

Le revêtement stratifié, contrairement aux deux premiers, n’est pas un revêtement de sol en bois. Mais il présente un aspect en bois.Une couche imitant l’aspect du bois se pose sur l’aggloméré.

Aussi appelé sol stratifié, il est généralement fait en linoléum ou en PVC.
Nos professionnels vous conseillent dans le choix du parquet adapté à vos conditions. En plus, ils se chargent de son installation en toute satisfaction.
PROBOIS CONCEPT est une entreprise de menuiserie à Rennes en Ille-et-Vilaine. Nous mettons notre savoir-faire au service de vos travaux et vous accompagnons pour toutes vos réalisations de menuiserie intérieure et extérieure, d’isolation et de bardage.

Nous vous réalisons votre devis gratuitement